ECOLE
SANS TITRE
Dim. 8,7 cm x 8,3 cm x 14,2 cm — Edit. 7 + 1 EA
Poudre de polyamide PA12 par frittage laser — EUR 300.00

ESTELLE DESCHAMP
VILLA WIENNETTA
Dim. 7,6 cm x 5,6 cm x 13 cm — Edit. 7 + 1 EA
Poudre de polyamide PA12 par frittage laser — EUR 300.00

ETIENNE DESCLOUX
NEOBABAROQUE
Dim. 10 cm x 4,7 cm x 5,9 cm — Edit. 7 + 1 EA
Poudre de polyamide PA12 par frittage laser — EUR 300.00

LAURELINE GALLIOT
FÉTICHE
Dim. 11,3 cm x 10,3 cm x 11 cm — Edit. 7 + 1 EA
Poudre de polyamide PA12 par frittage laser — EUR 300.00

MORGANE TSCHIEMBER
ELASTIQUE
Dim. 6,4 cm x 16 cm x 3,9 cm — Edit. 7 + 1 EA
Poudre de polyamide PA12 par frittage laser — EUR 300.00

SOSHI MATSUNOBE
MASK, STAND UP
Dim. 11,9 cm x 9,2 cm x 9,4 cm — Edit. 7 + 1 EA
Poudre de polyamide PA12 par frittage laser — EUR 300.00

STATUE
RYAN / RYAN / SIMON / ROXIE
Dim. 14,5 cm x 16 cm x 11,9 cm — Edit. 7 + 1 EA
Poudre de polyamide PA12 par frittage laser — EUR 300.00
New release
Catalogue
Online store
Distribution
Agenda

About us
Contact
Newsletter

Kaiserin Magazine

   
ORNAMENTUM LIBITUM
25.09.2013 — 28.09.2013

Exhibition curated by
KAISERIN EDITIONS
and Benjamin Lafore

Glassbox — 4 rue Moret
75011 Paris — France

Jerk Off Festival 2013

Photographies : S. Ruchaud

Back


Échec d'une utopie avant-gardiste réifiée en chaise miniature,
le bibelot d'Ecole manifeste.


Superposition anachronique d'éléments glanés sur une banque
de données numériques, la Villa Wiennetta d'Estelle Deschamp
oscille entre la maquette de tombeau et le porte portable.


Extrusion d'un profil étrangement familier et perforé en son centre,
la babiole d'Etienne Descloux provoque une angoisse métaphysique
face au choix de son sens d'installation.


Avec ses facettes assumées, le Fétiche de Laureline Galliot
n'est rien moins qu'un coquillage vernaculaire de la troisième
révolution industrielle.


Capture immediate d'un mouvement infini, l'Élastique
de Morgane Tschiember fige un objet super normal
en représentation d'un éternel retour.


Tautologie produite par une mystérieuse chaine d'opérations,
Mask, Stand up de Soshi Matsunobe tranforme le mou en dur,
le plat en vertical, le banal en fragile.


Multiplication des hypothèses narratives, la chorégraphie
dissonnante Ryan / Ryan / Simon / Roxie par Statue,
fait le constat d'une impossible convivialité.